Avec Eleonore Morand, Arnaud Depeyre et Antoine Depeyre
Meinier, Genève, Suisse, 2017
Ville de Meinier
2861 m² SDP - 9 000 000 €
Concours Suisse
Ecole élémentaire (enfants entre 8 et 12 ans) avec 14 classes, une salle d'arts visuels, une salle de repos et un local pour les activités communales.
L’implantation du projet sur la zone actuellement occupée par l’extension de 1989, a été décidée en fonction d’une analyse urbanistique et architecturale, où l’optimisation du foncier et la compacité du bâtiment ont été les principaux vecteurs.
PARTI PRIS URBAIN
Situé dans le coeur historique de Meinier, le terrain de l’école a un statut singulier, étant le lieu privilégié pour le développement d’activités nécessaires à la vie locale. L’espace encore disponible est donc précieux et doit être construit avec parcimonie. Notre stratégie spatiale qui réoriente l’école vers le coeur d’îlot récemment aménagé permet de redonner à la commune un espace de 1300 m². Cet espace retrouvé prépare le futur et offre la possibilité d’imaginer une extension de l’école, du centre socio-culturel adjacent et même l’implantation d’un autre programme. Le préau qui se déploie entre le gymnase et le verger constitue un nouvel espace qui participe à l’animation du cœur d’îlot tout en assurant l’intimité des enfants. La nouvelle école de Meinier est donc en plus un acteur du développement du village. 
Intégrée avec soin dans le tracé de l’espace public existant, cette nouvelle implantation permet une continuité piétonne particulièrement fluide entre le cœur d’îlot et la rue de la Repentance attendue par le plan directeur des chemins pour piétons de Meinier (PDCP) et d'augmenter notablement le confort de ses habitants.
PARTI PRIS ARCHITECTURAL
Le bâtiment se pose sur le terrain comme un volume simple et unitaire. La totalité du programme à été rassemblée dans une construction rationnelle, dont toutes les façades bénéficient d’une orientation principale. L’organisation générale de l’école définit un bâtiment compact qui lui confère de très bonnes performances thermiques. Les surfaces communales et techniques, placées en rez-de-chaussée, permettent d’économiser le surcoût d’un sous-sol. 
Le large préau couvert est propice à l’appropriation.. En contact direct avec cet espace ludique et fédérateur, on trouve la salle de jeu, la salle d’arts visuels et l’entrée de l’école qui est nettement visible grâce à l’escalier central et continu qui relie tous les étages. Les larges plateformes centrales de la circulation intérieure sont volontairement spacieuses afin de susciter le jeu et la mise en place d’activités pédagogiques. L’administration, placée en surplomb, occupe une position stratégique sur le préau et l’entrée, les salles d’études sont réunies au dernier étage.
INTENTIONS CONSTRUCTIVES 
Les intentions constructives ont été conduites dans une recherche de simplicité :
Une structure minimale et robuste qui offre une flexibilité au bâtiment : des planchers préfabriqués de grande portée et une structure de poteaux régulière.
Une enveloppe unique, largement vitrée et dotée de systèmes de protection solaire. 
Une matérialisation neutre. 
DISPOSITIF SPATIAL
Notre stratégie de projet ne s’est pas porté sur la conception d’un objet avec une identité forte mais plutôt sur la mise en place d’un dispositif spatial effectif, évolutif et qui favorise les relations entre les élèves parce qu'une architecture compte moins pour son esthétique que pour ce qu'elle engendre.
Afin de donner à voir les qualités du projet les diagrammes ci-dessous ne montrent que la superstructure - trame de poteaux régulière et planchers de grande portée-, la mobilité - large escalier central qui relie simplement les plateaux et l’extérieur - et l’usage - le mobilier-.
PLANS
Back to Top